Polyphone ASBL

Polyphone - Mouvement socio-culturel pour la jeunesse
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le jeu de rôle

Aller en bas 
AuteurMessage
Layn
Admin
avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Mons (belgique)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Le jeu de rôle   Mar 21 Fév - 3:38

Messires et gentes dames,

ce petit article est fait pour vous expliquer ce qu'est le role playing game ou en français le jeu de rôle.

Certaines personnes savent déjà ce qu'est le jeu de rôle d'autres moins ou pas du tout. Je ne suis pas professeur donc si vous ne comprenez pas une notion, demandez. Je suis sur que les rôlistes seront ravis de répondre.

Le jeu de rôle est une forme de mise en situation, c'est à dire que l'on se place dans un contexte qui n'est pas le sien à proprement parler. Il joue un rôle, il crée un personnage, lui crée un background et le fait évoluer dans un monde imaginaire.

Voila ce qui concerne le jeu de rôle à proprement parler!

Pour vous aider à comprendre plus facilement le jeu de rôle je vais vous énumérer des mots ou des raccourcis utiliser dans le monde du rôliste.

JDR ou RPG (jeu de rôle ou role playing game) : le plus souvent utilisé est RPG et oui les mots anglophones sont souvent plus primés aux autres. Il existe plusieurs formes de JDR
- le jeu de rôle sur table : se joue à l'aide d'un guide du joueur et d'autre bouquin appeler extension (comme pour certain jeu pc) et de dés. On se rassemble autour d'une table comme pour un monopoly ou un destin c un jeu de la même forme en somme. C'est le plus commun! Tout se passe dans l’imaginaire du joueur grâce au maître de jeu qui lui dirige le jeu.
- le live ou grandeur nature : est un jeu comme son nom l'indique en grandeur nature. Les joueurs évoluent en réel même si le jeu reste virtuel. On y joue dans les bois ou dans un village etc... . c le moins usuel mais il commence à être de plus en plus primé.
- le MMORPG (Massive Multiplayer Online Role Playing Game ou en français le jeu de rôle multijoueur massif en ligne) : c'est la forme la plus montante en ce moment. L'engouement y est extraordinaire car tout le monde peut y jouer dès le moment qu'on a l'internet. Dofus ou World of warcraft par exemple.

Meneur aussi appelé le MD (maître donjon) ou MJ (maître de jeu): est la personne principale du JDR. C'est lui qui crée l'histoire qui régit cette histoire et qui permet au PJ (personnage joueur) d’évoluer sur le monde.

Le PJ (Personnage joueur) : c'est le joueur en somme. Il crée un personnage fictif avec un caractère propre à lui qui n'est pas celui de la personne dans sa vie réelle. Il évoluera son personnage dans le monde imaginaire à l'aide des histoires du Meneur mais aussi du Background.

Le PNJ(Personnage non joueur) : ce personnage a un rôle clé. Sur table c'est le rôle du meneur de mettre en action des PNJ pour aider le joueur a évolué dans ses quêtes. sur Dofus les PNJ sont les personnages qui vous donnent des quêtes (ceux dont le nom est écrit en vert)

Le Background : c'est la vie du personnage avant ses quêtes dans le jeu avec le meneur. Il définit son caractère, sa nature, pourquoi il est la, ses parents, sa ville de naissance, son alignement et sa classe. Pour certaines personnes, il n'a pas d'importance. Pour d'autres sans lui le personnage ne vit pas, il n'a pas d'âme.

Les quêtes : les quêtes sont des histoires créent par le meneur afin d ‘évolué les joueurs dans le monde mais aussi personnellement. Les buts des quêtes sont de gagner des Points d’expérience (xp) ou des objets mais aussi de la reconnaissant dans le monde ou simplement de bien s’amusé seul ou, et la c’est le meilleur, en groupe !

Le RP (role play) : c’est simplement le faite de rentrer dans son personnage. La manière de lui faire dire des choses et d’utiliser son caractère.

Le jeu de rôle n’est pas nocif, il ne fait rien de mal contrairement a ce qu’a dit Mireille Dumas il y a quelques années. Les Psychologues commencent à utiliser ce procédé pour permettre à certaines personnes a se remettre en question en sortant d’eux même et a se regarder extérieurement. Il commence aussi a rentre dans les écoles sous forme d’atelier !

Il existe des conventions en jeu de rôle :
- 1) On ne tue pas un joueur de sa guilde ou de sa confrérie ou de sa quête. Exemple très concret est que lors que vous vous combattez entre vous sur Dofus le perdant récupère ses points de vie et ne perd pas de d’énergie.
- 2) Le maître de jeu ne tue pas ses joueurs (sauf cas exceptionnels comme par exemple un joueur téméraire qui décide d’emprunter une corniche sur une falaise alors qu’il sait très bien qu’elle n’est pas stable et qu’il n’a pas du tout d’agilité pour un sou)
- 3) Le fair-play est de mise, même si un personnage est râleur ce n’est pas pour ça qu’il doit être réellement cassant, Mathiaz peut se moqué d’Essilep mais moi le joueur derrière mon écran d’ordinateur ne vais pas casser essi la joueuse sur son pc (l’erreur est humaine).
- 4) Personne n’est désavantagé
- 5) la courtoisie est aussi de mise.

Voilà pour l’explication en raccourci du jeu de rôle. Il y a encore beaucoup de chose à dire mais m’entendre ne ferai que me perdre alors je préfère répondre à des questions que vous avez envie de poser et j’espère avoir pu vous éclairer un peu plus sur le domaine.

Sur ce mesdames et messieurs , bon jeu !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joule
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Mons
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le jeu de rôle   Mar 21 Fév - 15:17

Les trois grandes règles du JDR :

1 un joueur ne tue pas un autre joueur
2 le maitre du jeu a toujours raison
3 le maitre du jeu a toujours raison même quand il a tort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R-One
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le jeu de rôle   Mar 21 Fév - 16:19

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Le jeu de rôle   Mer 22 Fév - 15:20

Les Jeux de rôles ou J D R pour "Jeunesse Dépravée et Radicale" se pratique de nuit, en groupe et de préférence nu et imbibé d'alcool dans un cimetière.

Chaque joueur ou "fidèle" doit se munir de dés qu'il s'insère à différents moments de la soirée dans les orifices que Mère Nature à bien voulu lui donner et doit, bien évidemment, léguer ses biens ainsi que son temps et son corps au MJ ou "Maître" de Jeu.

Le mj est souvent le plus âgé. Il a déjà franchi plusieurs étapes de l'évolution: scarification, viols collectifs, pillage de tombes, "mangeage" de fraises tagada.

Le Jeu consiste en quoi, me demanderez-vous?

Hé bien, je ne peux pas vous répondre, tas d'ignorants! Vous n'êtes pas initiés, tas d'andouilles! C'est top secret les jdrs! Pis, même, que c'est Satan qui les a écrits!


Enfin un article qui plaira aux journalistes. Je veux dire aux vrais journalistes!

[Message aux chr... crétins congénitaux: ce poste contient de l'humour... drôle... Ah, ah, ah...] Laughing


Dernière édition par le Ven 21 Juil - 5:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Le jeu de rôle   Mer 22 Fév - 15:21

Bon, avant qu'on ne me traîte encore de "honte du jdr", de sale con ou de troll provocateur, je vais aussi m'essayer à l'exercice au combien fastidieux et chiant de tentative de description de notre passion...

Le jeu de rôles (jdr) est tout d'abord un jeu de société. Il comporte un minimum de deux participants, à savoir un "meneur de jeu" (mj, Maître de jeu, Gardien, Réalisateur... Il possède différents noms selon le jeu auquel on joue) qui dirige la partie et un joueur qui incarne un personnage (ou pj).

Les jeux de rôles se jouent à table comme pour le Monopoly à la différence près que c'est beaucoup moins barbant que ce dernier jeu et qu'on ne pousse pas de pions en plombs. On y joue aussi avec des dés ou des cartes mais ceux-ci sont beaucoup plus complexes et plus colorés (le rôlistes aime le kitsch...)

Les jeux de rôles grandeur-nature se jouent en plein air, avec déguisements, règles moins complexes et armes en latex. Ils sont un cousin du jdr sur table.

Les cartes Magic et autres cartes à collectionner et jouer ne sont pas un jeu de rôle. Leur thème puise aux mêmes sources d'inspiration mais la comparaison s'arrête là.

Les jeux pc comme Baldur's Gate, Warcraft, Dagger Fall, Zelda ne sont pas des jdrs. Ce sont des jeux d'aventures ou de stratégie où on maximise les caractéristiques des avatars sur fond de quête plus ou moins simples. Ces jeux sont amusants il est vrai, mais ne remplaceront jamais l'imagination et le contact réel et l'imprévisibilité que procure le jdr.

Les jeux comme Warhammer Battle , Warhammer 40000, Necromunda, Demonworld (attention, il existe "Warhammer" qui lui est le jdr inspiré de "Warhammer Battle") et autres jeux où on pousse avec joie de petits bonshommes de plombs ne sont pas des jdrs. Ce sont des jeux de tactique et de stratégie, des wargames...

Les jeux comme Heroquest ou Space Crusade où on pousse des persos en plastiques sur un plateau de carton ne sont pas non plus des jdrs. Ce sont des jeux de sociétés orientés vers l'aventure.

Les "livres dont vous êtes le héros" où vous êtes envoyés à différentes pages selon le choix de votre perso, ne sont pas non plus des jdrs. Les thèmes sont là mais ici encore pas d'interaction réelle...


Le nombre idéal est selon moi de cinq joueurs, et un maître de jeu. Le meneur dirige la partie. Pour cela, il se munit d'un règlement de jeu (il existe des jeux professionnels et des jeux amateurs). Ce règlement lui permet de décrire le monde imaginaire (souvent inspiré de grands thèmes de la littérature comme l'Horreur, l'Heroïc Fantasy, le Pulp, la SF, le Cyberpunk, etc.) dans lequel vont évoluer les personnages des joueurs: règles sociales, habitants de ce monde, écologie, lois, règles physiques, type de persos accessibles aux joueurs. Les règles lui donnent aussi des indications sur ce qu'il est possible de faire ou de ne pas faire en jeu. Comment simuler des actions physiques du personnage que le joueur ne pourrait pas réaliser autour de la table: saut au-dessus d'un ravin, résister à un empoisonnement, s'envoler dans les airs, fracasser la tête d'un orc, etc. A partir de ces différentes informations, le mj écrits ou fait jouer des scénarios, histoires, aventures aux personnages. Le mj ne doit pas être un arbitre autoritaire. Les règles sont là pour donner une base "concrète" au jeu et nullement pour sanctionner les joueurs. Le mj est garant de l'ambiance autour de sa table, c'est lui qui donne le ton et veille au plaisir de chacun.

Les joueurs incarlnent des personnages qui sont, la plupart du temps, définis par des caractéristiques chiffrées. Ces caractéristiques forment un peu le "squelette" du personnage. Elles déterminent si le personnage est grand, fort, habile ou maladroit, etc. Son histoire, son background, son caractère, sa chair, son âme en quelque sorte sont créés par l'interprétation du joueur. Pour cela, il devra faire appelle à sa logique, son imagination, ses connaissance et un certain goût du jeu et de l'improvisation.

L'intérêt de tout ça? Hé, hé! Sachez tout d'abord qu'il n'y a ni gagnants ni perdants dans une partie de jdr. Les personnages des joueurs collaborant ou pas les uns avec les autres, il n'empêche qu'ils vont "vivre" et partager une aventure palpitante sous la direction de leur mj préféré.

Le jdr, même s'il a une réputation de jeu ovni dont les joueurs semblent renfermés est avant un jeu social... On y joue en groupe, le mj, prépare son scénar et trouve son plaisir pour et par le groupe. Les discussions avant et après partie socialise l'individu. C'est important à une époque où l'individualisme et le renfermement sont de plus en plus fréquents... La partie en elle-même développe la logique, l'imagination et le sens du discours de chacun tout en s'amusant (on fait quand même d'abord ça pour ça, hein! Faut pas l'oublier!)
Un autre intérêt est qu'une partie peut durer toute une vie. En effet, tant que le perso d'un joueur "survit" à ses aventures (et évidemment tant que le joueur a envie de le jouer), celui-ci acquiert de l'expérience, il vieillit, change, comme dans la vraie vie. Ceci enrichissant le récit puisqu'un bon personnage de roman par exemple ne peut pas être d'un seul bloc. Son évolution, ses faiblesses cachées, ses changements de visions et d'attitude le rendent intéressant pour le lecteur. Ici, c'est pareil pour le groupe de joueurs.

Sinon, OUI, les jdrs sont dangereux... mais pas comme on l'a dit dans les journaux... Ca rend pas fou, ça donne juste mal à la tête! Si, si, je vous jure. Hier, en rangeant mes livres de règles, je m'en suis pris un sur le front en bougeant mon armoire! Hé, ça n'a l'air de rien mais 350 pages + une couverture cartonnée, ça pèse son poids!

Voilà, c'est fort résumé et si vous avez des questions n'hésitez pas à me les poser.

Bon voyage! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layn
Admin
avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Mons (belgique)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le jeu de rôle   Jeu 23 Fév - 2:53

j'aurai po fait mieu Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Le jeu de rôle   Jeu 23 Fév - 18:44

C'est un métier... Hu, hu, hu... Cool Laughing Cool

Neutral

Ok, je retourne dans ma cave... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M
Habitué
avatar

Nombre de messages : 142
Localisation : Mons
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le jeu de rôle   Ven 24 Fév - 1:25

Et bien, voici que voilà un beau passionné de JDR...

Pour ma part, je suis novice dans ce contexte, je joue depuis environs 3 ans, de façon irrégulière. Est-ce réellement être novice, je ne sais pas...

En tout cas bonne description du JDR, pour ma part:

le JDR est un art qui se rapproche du théâtre et même plus particulièrement de l'improvisation. Il a cette particularité et différence sur ce dernier que là, nous nous retrouvons entre amis plutot que sur des planches. Cela permet aux joueurs de se dépasser car plus facilement mis en confiance par cette présence amicale.

Le JDR est l'art de représenter un personnage qui ne pourrait exister dans ce monde que nous appelons réalité et c'est là tout le plaisir de ce jeu: nous pouvons nous permettre ce que nous voulons et par conséquent ce que nous ne ferions pas en ce bas monde.

Le JDR est aussi un art de l'imaginaire. Dans un monde comme le notre, où (comme tu le dis) l'individualité se fait -trop- présente, il y a aussi cette atroce envie de ceux qui "dirigent" de nous anihiler l'imaginaire en nous fournissant tout ce qui nous permet de ne plus penser. Moi, qui un jour, ai cru avoir perdu mon ami l'imagination, je n'ai jamais été plus heureuse que de pouvoir à nouveau le rencontrer au hasard d'un JDR et d'y faire appel à tout moment. Car il n'y a rien de plsu amusant que de se retrouver entourés d'elfes, de troll, de vampires, d'ange ou tout autre créature, dans un monde ou les lois (de ville, de la nature) sont différentes, ou les personnages rencontrés sont presque parfois impensables...

Le MMORPG n'est pas pour moi un vrai JDR car nous ne faisons pas appel à cette imagination caractérisée de l'être humain qui sait encore penser. Ces mondes nous sont offert sur un plateau, point.

Bref... bon... Quand est-ce qu'on joue bounce ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeu de rôle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeu de rôle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Polyphone ASBL :: Culture-
Sauter vers: